Communication politique, Troubles obsessionnels de la communication

Petit florilège de métaphores autour du pouvoir politique

original.31699.demiJe les collectionne depuis un moment sur des petits papiers épars ici et là, je vais les coucher sur mon blog avant qu’elles ne se perdent. Mon émission préférée, C dans l’Air, pour ne pas la nommer, me donne beaucoup  d’occasions d’en collecter, elles sont parfois pédagogiques dans la bouche de Christophe Barbier, elles peuvent être malveillantes, ce sont celles que j’apprécie le plus, dans la bouche des opposants au régime actuel. Elles sont toujours appropriées et drôles, et dans ce domaine Catherine Nay mérite la palme d’honneur.

A propos d’une polémique entre Hollande et Aubry, Christophe Barbier avait dit que François Hollande était certainement myope devant les problèmes de la France mais que Martine Aubry était quant à elle presbyte, elle voyait peut-être plus loin mais pas vraiment les problèmes dans leur réalité. De toute façon la France avait raté le train de la croissance. Et Catherine Nay de conclure Martine Aubry, comme une seiche, a jeté son encre ! Claude Weill, homme de gauche éclairé, a comparé tous ces candidats déjà en campagne à plus de deux ans des échéances électorales à l’époque à des chevaux dans les starting blocks dans leurs  stalles . Pas très méchant on le voit, et plutôt concret. Après une des nombreuses conférences de presse de François Hollande qui essayait de dresser un catalogue des travaux réalisés avec sa fameuse boîte à outils, Christophe Barbier avait évoqué avec malice les douze travaux d’Hercule  et Gérard Grunberg, estimant la situation catastrophique au possible au parti socialiste, jugeait : On est à l’os. Mais le président était, selon Catherine Nay, génétiquement heureux et donc ne s’en souciait guère. Vers la fin de l’année, alors que le temps se prêtait aux métaphores en lien avec l’actualité marchande, François Hollande était un distributeur de friandises, un Père Noël avant la date, toujours selon Catherine Nay.

Passons à l’opposition, et à celui qui attire la lumière et l’espoir des déçus de l’échec de 2012. Espérant le retour de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, fidèle entre les fidèles, avait planté le décor, il s’agissait de remettre l’église au centre du village. Brice Teinturier avait aussi assimilé le retour de l’ancien président à une rentrée dans l’atmosphère et Christophe Barbier, comparait le rassemblement souhaité par Sarkozy : C’est le métro à 18h ! Quant à savoir si l’ancien chef de l’état avait changé de comportement, Catherine Nay tranchait  péremptoirement : On ne transforme pas un grand fauve en veau sous la mère.

Plus généralement, à propos du gouvernement dans son ensemble, Guillaume Roquette voyait les ministres, il y a quelques mois, comme des derviches tourneurs.  Le récent départ en fanfare de la garde des Sceaux a donné lieu à une définition de la part de Catherine Nay : Christiane Taubira est agressive comme on a les yeux bleus. Et plus près de nous, depuis le remaniement ministériel, la construction de l’aéroport de Notre-Dame des Landes est vu par Christophe Barbier comme un oursin dans le pied de François Hollande, capable de nommer ministres deux antagonistes comme Ayrault (pour l’aéroport) et Emmanuelle Cosse (clairement contre). Concernant l’entrée des Verts au gouvernement, Claude Weill a  expliqué que le président pratique la technique de l’orpailleur qui consiste à rassembler plusieurs petits grains en espérant constituer une pépite. Pour terminer sur le ministre des Affaires Étrangères, Laurent Fabius, parti au Conseil Constitutionnel, nous laisserons à Catherine Nay la métaphore de la fin, la plus longue et la plus savoureuse. D’une manière inhabituelle, Fabius quand il est venu annoncer son départ était sautillant, on aurait dit Obama descendant de Air Force One avec son mouvement de hanches de danseur qui nous fait toutes rêver. J’adore !  

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :