Blog gourmand : Pâtisserie

Gâteau à l’escargot…praliné

DSC00130C’est le dessert à l’assiette de ce midi et nous venons juste de le déguster, mes papilles l’ont encore en mémoire. Vraiment très bon, et pas si difficile à confectionner, même si le démoulage est un peu délicat, un peu seulement. Aucune cuisson n’est requise, autre avantage. J’avais l’intention de tester ce dessert et de le préparer pour deux personnes, en cas d’échec le minimum de marchandises serait gâché. J’ai chemisé deux cercles à pâtisserie en inox de 7 cms de diamètre et de 5,5 de haut, fond compris, avec du film alimentaire, qui doit largement dépasser pour la phase de démoulage. J’ai installé le dispositif sur un couvercle de plastique rectangulaire pour avoir une assise correcte et aller plus tard dans le frigidaire. Pour les quantités, j’ai voulu travailler à l’œil, et je suis partie d’une barre de 13 speculoos Lotus (pour ne pas citer de marque) et comme j’en ai mangé un, j’en ai broyé 12 dans mon robot, que j’ai ensuite mélangé avec 40g de beurre demi-sel fondu et refroidi. J’ai tassé cette masse dans le fond des moules et bien lissé le dessus. Ensuite j’ai amené 10 cl de crème liquide à ébullition et jeté dedans et hors du feu 8 escargots Lanvin, moitié au chocolat au lait et moitié noir, bien remué le tout jusqu’à une fusion parfaitement lisse mais un peu épaisse. Après un court temps de refroidissement j’ai versé le tout sur les spéculoos, bien rempli jusqu’en haut des moules. A l’œil c’était déjà intéressant, un effet miroir très agréable et tentateur. Les deux gâteaux sont restés toute la nuit au frigidaire, mais j’ai vérifié au bout d’une heure environ que la masse pralinée devenait solide. Ce matin j’ai sorti le tout, laissé un peu dehors et commencé à tirer sur le film, tout en appuyant sur le fond vers la sortie, et tout s’est bien passé. J’ai posé chaque gâteau sur une petite soucoupe et avec un pinceau en silicone j’ai poudré le pourtour de cacao pour masquer les petites imperfections. Il ne me restait plus qu’à finaliser le décor avec un escargot rescapé et quelques griottes confites, mais je pense qu’avec des framboises fraîches ce doit être aussi très bien. Par prudence, nous avons commencé à déguster un demi gâteau, la coupe est belle aussi, car on voit mieux la base de speculoos, et comme c’était concluant nous n’avons rien laissé dans l’assiette. La recette mérite d’être partagée, et ça change un peu pour les fêtes des éternelles bûches. C’est aussi un clin d’œil aux escargots de Bourgogne, cuisinés autrement qu’au beurre et à l’ail.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :