Études littéraires

Illusion et vérité au théâtre

UnknownSujet de dissertation :

Selon vous l’illusion créée par le théâtre éloigne t-elle le spectateur de la vérité ou lui permettrait-elle de s’en rapprocher ?
Corpus : l’Illusion comique, le Mariage de Figaro, Phèdre, On ne badine pas avec l’amour… et culture personnelle.
Méthode : 1ère étape comprendre les termes du sujet, il faut sortir les mots-clés, chercher leur sens précis dans le dictionnaire, même si on a l’impression d’en connaître le sens, l’étymologie peut être intéressante et les exemples fournis aussi.
Illusion : phénomène par lequel un acteur, un créateur, à l’aide de techniques diverses de son art, reconstruit une certaine réalité qu’il tend à imiter ou qu’il transforme et transpose pour susciter l’adhésion du lecteur, de l’auditeur ou du spectateur en lui donnant le sentiment du vrai. Ex : le trompe-l’œil en peinture, la prestidigitation, l’illusion théâtrale. Synonymes=artifice, carton-pâte. Étymologie du mot illusion, il=in devant un l, lusion de ludere en latin qui veut dire jouer. Intéressant dans le domaine du théâtre.
Cela donne déjà quelques idées, le théâtre est-il un art de la prestidigitation, joue-t-il avec le spectateur ? L’acteur joue un rôle, le spectateur joue aussi à faire semblant de croire que tout est vrai.
2ème mot-clé :Vérité : conformité à la réalité, expression fidèle de la réalité, qualité de ce qui exprime pleinement la réalité de qqch, ex : la vérité des personnages. La vérité prend appui sur la réalité. On parle de vérités éternelles, la vie, la mort, la souffrance.
Dans ce sujet, on va être amené à mettre en relation l’illusion théâtrale et la vérité, 2 termes dont le sens s’oppose, deux antonymes. Comment se règle alors le conflit entre illusion théâtrale et vérité pour le spectateur ?
On répond à cette question par une phrase qui est en somme un raisonnement pour faire le tour de la question :
Le théâtre est sans aucun doute l’art de l’illusion car il présente une fausse réalité,/ mais comme le spectateur peut adhérer (partiellement peut-être) à cette réalité imitée, /il peut même se rapprocher de la vérité, c’est-à-dire tout ce qui touche à l’humain.
Globalement on a les trois parties en décomposant ce raisonnement en 3 temps
I. Le théâtre n’est en effet qu’une illusion de la réalité
II. Mais le spectateur adhère même partiellement à cette réalité imitée
III. Le théâtre permet donc au spectateur de se rapprocher de la Vérité
Quand on a les 3 parties on peut rédiger la problématique :
Le théâtre, tout en étant un jeu d’illusions ne permet-il pas au spectateur d’accéder à la vérité ? Ou, Y a t-il vraiment conflit entre illusion et vérité au théâtre ?
Plan détaillé de la dissertation
I. Le théâtre n’est en effet qu’une illusion de la réalité, puisque tout sur la scène est artifice et faux-semblant
1) le décor, les personnages et leur discours
-le décor, 1er contact du spectateur avec la pièce, décor de carton-pâte, ex : place de village avec des arbres et des maisons de bois, chambre de Figaro et Suzanne que Figaro est en train de mesurer (I,1), des portes s’ouvrent dans les murs sur le vide des coulisses.
-personnages, ce sont des comédiens qui habitent leurs costumes, empereurs et rois s’agitent devant nous, comtesse Almaviva en costume Louis XV avec perruque poudrée (Le Mariage de Figaro), morts qui se relèvent au tomber du rideau, qui ne mangent pas et ne dorment jamais.
-discours en alexandrins (Illusion Comique), monologue interminable de Figaro (V,3), morts qui se relèvent au tomber du rideau, gestes exagérés, paroles forcées pour être entendues du fond de la salle, personnages qui n’entendent pas les paroles qui sont dites à très haute voix et censées être prononcées à voix basse.
2) des contraintes complètement artificielles
-dans les pièces classiques pour respecter la règle des trois unités, (une seule action dans un seul lieu en une seule journée) les auteurs sont amenés à engager leur héros dans des actions longues qui tiennent en 24h, en réalité entre l’aube et le coucher du soleil ex : Rodrigue (Le Cid), ce sont des récits(faits rapportés par un personnage témoin) qui résument des pans entiers de l’histoire vécue ou des ellipses du temps comme dans les romans. Il s’écoule une dizaine d’années dans Cyrano de Bergerac. Tout cela en 90 minutes de spectacle, deux heures maximum. Il est invraisemblable de faire évoluer les personnages pendant tout une pièce sur la place d’un village ou dans un salon bourgeois.

3) des situations parfaitement invraisemblables
-des servantes comme Toinette dans le Malade Imaginaire de Molière qui parlent sur un ton aussi familier et irrespectueux à leur maître, Toinette déguisée en médecin reconnue par les spectateurs mais pas par son maître Argan. Dans le Mariage de Figaro, le comte Almaviva se laisse convaincre un peu trop facilement alors que chérubin est enfermé dans le cabinet de toilette de la comtesse.
-Des scènes de reconnaissance qui tombent un peu trop bien à propos. Figaro fils de Bartholo et de Marceline au moment où un procès est intenté contre lui, dans les Fourberies de Scapin Hyacinthe et Zerbinette sont respectivement les filles perdues et retrouvées par un hasard opportun des deux vieillards Géronte et Argante et vont pouvoir épouser leurs amoureux secrets, Octave et Léandre.

Transition : Ainsi le théâtre est bien le Palais des Illusions, il tente de se jouer de nos sens, y prvient-il vraiment ?
II. Mais le spectateur adhère même partiellement à cette réalité imitée, car il est consentant, conscient également et s’abandonne à l’illusion

1) Le spectateur est une victime consentante
-il a même payé pour aller au théâtre. Pridamant dans l’Illusion Comique est à la place du spectateur mais le spectateur de théâtre n’est pas Pridamant, car il sait qu’il est dans un théâtre.
-le spectateur joue sa partie pendant le spectacle tout comme le comédien joue la sienne, puisqu’il fait semblant de croire que le comédien incarne le personnage. Le théâtre est l’ univers même du jeu (il-lusion signifie étymologiquement être dans le jeu)

2) Certains facteurs l’empêchent d’être totalement objet de l’illusion.
-si les comédiens sont célèbres il est venu apprécier leur jeu, il va donc apprécier ou pas et se faire critique l’espace d’une représentation
-s’il connaît le texte de la pièce il va se le réciter dans sa tête et pendant un instant se mettre à la place du comédien. Il s’agira dans ces deux cas d’une illusion partielle.

3) Même partielle, l’adhésion à l’illusion se fait peu à peu
-le spectateur se laisse prendre par l’émotion au bout d’un temps indéterminé et partage les sentiments éprouvés par le personnage, il s’acclimate et se laisse emporter à la tristesse, la peur, la joie.
On ne peut rester insensible au charme des deux amoureux Suzanne et Figaro qui dispensent un véritable bonheur de se retrouver seuls dans de rares moments de solitude à deux. Pas davantage à Cyrano sur le point de mourir qui avoue son amour à Roxanne.
-il est alors ravi à lui-même au sens d’un rapt

Transition : Le spectateur consent à être emporté par l’illusion de l’imitation du réel et va passer de l’autre côté du miroir pour accéder à la vérité révélée.

III Le Théâtre permet au spectateur de se rapprocher de la vérité, par la proximité des comédiens présents sur scène, par la force des comportements représentés et des idées défendues.

1) La présence en chair et en os des comédiens sur la scène
-la proximité des comédiens est plus qu’une 3D virtuelle (comme au cinéma) a un effet très fort sur le spectateur
-la tension qui ressort des risques pris par ces hommes et femmes à la merci d’un trou de mémoire ou d’une chute.

2) Les comportements représentés sur la scène.
– amour interdit, incestueux dans Phèdre qui avoue sa faute à Thésée et meurt à ses pieds, sacrifice de Cyrano de son propre sentiment pour Roxanne qui aide Christian le bellâtre, jalousie morbide de Médée qui empoisonne la robe de sa rivale,
-les jeux dangereux de travestissement et de dissimulation des vrais sentiments dans les pièces de Marivaux ou de Musset qui peuvent ne pas être supportés par les personnages fragiles comme Rosette dans On ne badine pas avec l’amour
-la souffrance de Phèdre, l’abnégation de Cyrano
-l’impact des comportements représentés agit fortement sur le spectateur qui réagit en lui-même, c’est ce que l’Antiquité appelait la « purgation des passions » ou catharsis

3) Les idées défendues
-le théâtre est un miroir de la société, il renvoie au spectateur des images des groupes sociaux, des troubles, des guerres. Ex : pièces de JP Sartre Les Main sales
-le théâtre engagé comme celui de Brecht ou de Ionesco essaie de répandre des idées politiques et de défendre un idéal.

Conclusion en 2 étapes un bilan et une ouverture
Bien loin de n’être qu’un art de la prestidigation, le théâtre se sert de l’illusion comme d’un philtre magique pour emmener le spectateur vers les vérités humaines essentielles, c’est grâce au théâtre que Pridamant découvre la vérité sur son fils disparu, et Clindor y a lui aussi trouvé sa voie et donc sa vérité.
L’art du théâtre est unique et irremplaçable, aucune nouvelle technologie ne pourra le concurrencer car il est la représentation directe de la vie.

Maintenant on peut rédiger l’introduction en 3 étapes
(amorce générale) Le théâtre est un art total qui use de tous les artifices dans sa mise en scène et qui paraît aux antipodes de la réalité du monde, Corneille lui-même l’a défini comme le monde de l’illusion.
(sujet et pbmatique) L’illusion créée par le théâtre éloigne t-elle le spectateur de la vérité ou lui permettrait-elle de s’en approcher ? Y a t-il véritablement conflit entre Illusion et vérité ?
(annonce du plan) Même si le théâtre n’est qu’une illusion, nous constaterons que le spectateur adhère à cette imitation de la réalité et que l’illusion théâtrale lui ouvre la voie de la vérité.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :