Blog gourmand : Pâtisserie

Mes moelleux au chocolat

Moelleux au chocolat

Moelleux au chocolat

Ils sont « très délicieux » comme dirait ma petite fille qui me demande chaque fois qu’elle me voit si je lui ai apporté ces fameux gâteaux. On trouve beaucoup de recettes de moelleux sur les sites culinaires, celle-ci est maintes fois éprouvée. Il suffit d’une plaque de 100 gr de chocolat noir ou moitié au lait si on préfère, ensuite de 75 gr de sucre en poudre, de 4 œufs et de 55 gr de poudre d’amandes. La différence est dans le remplacement de la farine par la poudre d’amandes qui donne vraiment du moelleux à la pâte. On peut ajouter aux ingrédients 100 gr de beurre en parcelles, plus la quantité nécessaire à beurrer les moules. Personnellement j’utilise des moules en silicone à muffins et mini-muffins. Avec cette quantité d’ingrédients, je prépare 6 muffins et 10 minis.

La marche à suivre est simple : il faut d’abord allumer le four à 180°, ensuite beurrer les moules et les saupoudrer légèrement de farine à travers une passoire pour la tamiser sans oublier de faire tomber l’excédent. Je mets 100 gr de chocolat cassé en morceaux dans une casserole ainsi que le beurre en parcelles dont on peut diminuer à volonté la quantité et je place la casserole dans une d’une taille supérieure contenant un bon verre d’eau pour réaliser un bain marie sur un feu modéré. Pendant que le chocolat fond doucement je bats 4 œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse, blanchisse et gonfle de volume et j’introduis la poudre d’amandes en mélangeant intimement. Il suffit alors d’ajouter le contenu de la petite casserole et de bien l’incorporer au premier appareil. Vient alors le moment de faire couler la pâte souple dans les moules. L’idéal est d’utiliser un récipient à bec verseur. Si les gâteaux ne sont pas destinés à des enfants on peut ajouter à la pâte un peu de rhum ou de liqueur de menthe qui exalte le chocolat, mais il se suffit à lui-même, surtout si on a utilisé du très bon chocolat.  Il faut ensuite mettre au four, en deux fois, en commençant par les muffins. Le mieux est de rester à proximité car la cuisson est assez brève, une dizaine de minutes à peine pour les gros et 7 minutes pour les minis. Le dessus forme une croûte légère et craquante mais l’intérieur doit rester humide même après refroidissement sur une grille. Ce sont des friandises parfaites pour l’heure du thé ou pour se faire simplement plaisir à toute heure du jour et de la nuit, pour les insomniaques…

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Mes moelleux au chocolat

  1. Et quand donc on les goûte ???
    Amitiés de Régis Maldamé

    Publié par Régis Maldamé | 2 septembre 2014, 13 h 36 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :