Jeux de mots et fantaisies langagières, La langue française comme révélateur de la société

L’artisanat est la première entreprise de France, mais connaît des problèmes, comme le petit commerce.

image-001,1559,001,6826-credit-creation-entreprisePersonnellement, je suis très attachée à mes artisans et à mes petits commerçants, ceux qui se lèvent tôt, de la France d’en-bas, pas si bas que ça d’ailleurs car mon plombier part en vacances en Chine, il a plus de moyens financiers que moi. Si l’on en croit les Américains qui ont un coup d’avance de 20 ans au moins sur nous, les artisans seront bientôt une denrée rare, il faudra prendre rendez-vous avec un peintre ou un plombier plusieurs mois à l’avance et encore faudra-t-il leur faire des ronds de jambe et des courbettes et accepter des tarifs exorbitants, puisqu’ils ne seront plus que quelques-uns très sollicités. Nous avons même intérêt à anticiper en prenant des cours de bricolage, et même si les magasins ferment le dimanche, à constituer des réserves de matériaux que les gens vont s’arracher, en raison des pénuries potentielles de clous, de vis et de joints. L’enseigne Mon boucher porte bien son nom car il fait presque partie de la famille. Tellement apprécié d’une petite fille de notre entourage à laquelle il offre toujours un petit bout de saucisson odorant, que dernièrement, à la question de ses parents que veux-tu faire plus tard ? elle a répondu : boucher ! avec un bel enthousiasme. Alors j’ai voulu m’amuser un peu et rapprocher subrepticement des expressions de notre langue populaire de tous ces professionnels qui nous sont si chers, dans tous les sens du terme.

81985184_oMon boucher a donné sa langue au chat après l’avoir mordue en taillant une bavette, du coup il a l’estomac dans les talons et il souffle comme un bœuf. Le charcutier n’est guère mieux loti car il a épousé une andouille qui de surcroît est un vrai boudin et il est souvent saoul comme un cochon. Le volailler, fier comme un coq, a une poule qui est une vraie dinde, son mariage bat de l’aile, et sa femme qui n’est pas une oie blanche va le plumer comme un pigeon. Le poissonnier ne va guère mieux, il est rouge comme une écrevisse, maigre comme un hareng, et marche en crabe, on ne peut pas dire qu’il soit frais comme un gardon. Il est muet comme une carpe, il faut dire qu’il a un QI d’huître. C’est pourquoi il  a fait des yeux de merlan frit à un thon qui a une vraie gueule de raie, plate comme une limande et qui a des oursins dans le porte-monnaie. On dit même tout bas qu’il fait le maquereau avec sa morue. L’épicière, quant à elle est cucul la praline, elle commence à sucrer les fraises et tombe dans les pommes pour un rien. Elle a pris une am(a)nde en passant à l’orange et elle a pleuré comme une madeleine parce qu’elle était chocolat et les choses ont failli tourner au vinaigre. Notre boulanger s’est fait récemment rouler dans la farine, il est dans un beau pétrin, de rage, il s’est fait une religieuse en un éclair. Quant au plombier, on dit partout qu’il a pris la fuite après avoir été surpris à fumer un joint par une jolie fliquette au col de cygne. L’horloger nous a fait une pendule parce qu’il n’a plus une minute à lui, et le coiffeur se barbe à force de couper les cheveux en quatre.

Bref, tous se plaignent que les temps sont durs, mais les Français sont râleurs, c’est bien connu et finalement ils ne vont pas si mal que ça.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :