origine des us et coutumes

Bibine, binouze, chope, mousse, roteuse ou tize : c’est toujours la bière !

88478_revellers-salute-with-beer-during-oktoberfest-in-munichElle peut prendre toutes sortes de couleurs, être plus ou moins alcoolisée, être brassée dans une abbaye ou dans une brasserie industrielle, venir de n’importe quel pays du monde, c’est la boisson la plus populaire et certainement la plus consommée mondialement après l’eau, et la moins chère. Servie en bouteille ou à la pression, dans des verres spéciaux pour les plus chics, à la terrasse d’un café ou dans un pub, sa consommation est conviviale, incontournable en cas de match de foot retransmis à la télé.

01_Fete_de_la_biereElle est  fêtée sur tous les continents, même en Chine et en Nouvelle-Zélande, mais l’exhibition la plus connue, depuis le 17 octobre1810 est celle de Münich en Bavière qui a lieu tous les ans à la même époque. Six millions de litres de bière ont été consommés pendant les deux semaines de réjouissances au son des chopes qui s’entrechoquent joyeusement. La fête de la bière est arrivée également à Lyon les 12, 13 et 14 décembre 2012. Aujourd’hui la médecine conseille la modération dans la consommation d’alcool en tout genre, même si l’alcoolémie par la bière augmente plus lentement et diminue plus rapidement qu’avec le vin. Mais ça n’a pas toujours été le cas puisque dans l’Antiquité les Égyptiennes prenaient des bains de bière pour soigner leurs problèmes de peau, Hippocrate la prescrivait pour combattre la fièvre, ou Arétée de Cappadoce, la migraine et le diabète.

A moins qu’on commande une marque de bière précise et familière, il est compliqué de se retrouver dans la profusion de l’offre marchande, sauf pour les initiés. Plusieurs classements existent qui permettent de mettre un peu d’ordre dans les 23 types et 78 sous-types de bières. On les classe selon les pays par couleur, par fermentation, par degré d’alcool ou pour l’Allemagne, l’Autriche, ou la République tchèque par densité primitive de moût. Restent quelques électrons plus libres comme les bières trappistes , ou d’abbaye, ou encore de saison.

La couleur des bières est liée au maltage, c’est-à-dire au traitement subi par la céréale concernée afin de libérer des enzymes nécessaires à la transformation d’amidon en sucres indispensables pour la fermentation. Une bière blanche est issue du malt de blé, un malt pâle qui donne de la finesse et du moëlleux. Un malt plus doré, de teinte caramel va donner des bières rousses et un malt qui subit une torréfaction supplémentaire va fournir leur couleur acajou aux bières brunes.

En ce qui concerne le degré d’alcool, une bière qui titre moins de 1,2° est dite sans alcool. En dessous de 3,9° il s’agit de bock ou bière de table, entre 4,4° et 5,4° de bière de luxe, et au-delà de 5,5° de bière spéciale. Que faut-il entendre par densité primitive de moût ? Il s’agit du pourcentage en masse d’extrait sec du moût (mélange de malt de céréale, de houblon et d’eau) avant fermentation. L’échelle la plus couramment utilisée pour le mesurer dans les bières est celle de Plato à la température de 17°5 C. Ce qui fournit le classement suivant des bières allemandes, les Einfachbiere ou bières simples entre 1,5% et 6,9%, les Schankbiere ou bières courantes consommées à la pression entre 7% et 10,9%, les Vollbiere ou complètes de 11% à 15,9%, enfin les Starkbiere ou Bockbiere c’est-à-dire fortes, au-dessus de 16%. Cet étalonnage est utilisé pour le calcul de l’impôt sur les bières.

Pour terminer, il faut parler de la taxation qui vient d’être revue à la hausse pour 2013 en France, multipliée par 2,6, et qui doit être affectée à la Sécurité Sociale. On l’appelle le droit d’accise, il est proportionnel au degré d’alcool. Il s’élève désormais à 1,38 € par hectolitre en-dessous de 2,8% d’alcool, et 2,75 € au-dessus. Si on compare avec les autres pays européens, au Danemark il est de 8,55€, en Irlande 15,71€, au Royaume Uni 22,70€ et en Finlande 29,90€. Par contre en Allemagne il revient à 3,93€ à 5%. On comprend pourquoi la consommation de bière des Allemands est trois fois et demie plus élevée que la nôtre et la seconde en Europe, la plus importante étant celle des Tchèques. A titre d’exemple, la taxation du vin est plus clémente dans notre pays vinicole, seulement 3,60€ quel que soit le degré d’alcool, alors qu’elle est de 262€ en Irlande et de 295€ au Royaume Uni.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

%d blogueurs aiment cette page :