Légendes, origine des us et coutumes

Saint Laurent sur le grill

StLaurent_grilQuatre-vingt quatre communes de France portent son nom, j’ignore combien d’autres dans le monde chrétien, trente-quatre églises en Italie ainsi que de nombreuses cathédrales,  et le grand fleuve du Québec découvert par Jacques Cartier, sans compter les Perséïdes, étoiles filantes de la mi-août que l’on nomme poétiquement Larmes de Saint Laurent.  Et, quand Philppe II roi d’Espagne remporta la bataille de Saint-Quentin dans le nord de la France le 10 août 1557, pour rendre hommage à Dieu, on dit qu’il fit édifier son palais de l’Escorial à quelques kilomètres de Madrid sur le plan du grill de Saint Laurent. C’est dire la réputation de ce saint à travers le monde occidental. Ce qui m’a incitée à en savoir plus sur son destin, mélange harmonieux de légende et d’histoire.

Laurent est originaire d’Espagne, de Huesca où il est né en 210 ou 220, avant d’être à Rome au service du Pape Sixte II qui créa les premiers diacres et Laurent fut l’un d’eux, plus spécialement préposé à la garde du trésor de l’Église catholique romaine. Ce pape ne régna qu’un an et fut décapité par l’empereur Valérien un des tyrans de Rome et avant sa mort il conseilla à Laurent de distribuer ce trésor aux pauvres de la ville, ce qui fut immédiatement exécuté. Mais Valérien avait entendu parler de cette manne et ordonna à Laurent de la lui remettre. Ce dernier demanda trois jours de délai pour réunir la somme, ce qui lui permit de réfléchir à une stratégie de substitution et finalement réunit tous les pauvres de la ville éternelle, orphelins, mères abandonnées et les présenta à l’empereur en lui disant : Voici le véritable trésor de l’Église, il ne diminue jamais et augmente toujours. L’empereur entra dans une colère folle et ordonna l’exécution de Laurent qu’on attacha sur un lit de fer au-dessus d’un feu de braises afin qu’il soit brûlé vivant à petit feu. Le supplicié pria jusqu’à la fin sans se plaindre et prononça ces paroles, dit-on : C’est rôti d’un côté, retourne-moi de l’autre, avant de rendre son âme à Dieu. Il s’agissait du 10 août 258 et tous les ans à cette date aurait lieu désormais la fête de cet homme saint qui avait consacré et donné sa vie aux pauvres. Constantin, le premier empereur chrétien fit bâtir une grande église à Rome pour conserver le corps du saint. Plusieurs églises et cathédrales furent érigées dans toute l’Italie et dans le monde, en particulier à Constantinople, et l’on honore aux quatre coins de la planète les reliques du saint.

Saint -Laurent est non seulement la preuve que l’on peut à force de courage et d’abnégation mettre sa vie au service des pauvres et endurer le pire des supplices pour une cause telle que la foi chrétienne, mais aussi que la folie des hommes et leur cruauté sont hélas leurs rivales.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :