Francophonie, Troubles obsessionnels de la communication

Vive le Québec libre ! Défense du français.

Nos amis Québécois agissent pour la défense de leur langue nationale et patrimoniale. Pour ce faire, l’Office Québécois de la langue française, institué au début des années soixante, et une Charte adoptée en 1977 œuvrent à l’unisson pour conserver à notre langue commune sa pureté et sont en butte aux assauts réitérés de l’envahisseur linguistique  américain. Des règles très strictes ont été établies qui précisent comment les sociétés désirant s’installer au Québec doivent choisir leur identité commerciale. Ainsi, l’article 63 de la Charte indique l’obligation de faire cohabiter deux noms, un générique et un spécifique, le générique permettant d’indiquer la nature de l’activité et le spécifique de renseigner sur le nom propre pour différencier les entreprises entre elles : Surgelés Ledoux. Le terme générique doit toujours précéder le spécifique et si ce dernier s’exprime dans une autre langue, cas fréquent en Amérique du nord, le générique doit obligatoirement être en français : Cuisines Atkinson. Dans le cas où le générique est identique dans les deux langues, il doit impérativement rester en première position : Importations MacAllister, et non l’inverse comme en anglais. Si le spécifique est un nom propre géographique, le générique devient facultatif : Thomson Canada inc. Enfin toute entreprise candidate à l’implantation doit se référer à la Direction des Communications dépendant de l’Office avant de déposer ses statuts.

WalmartsitelogoBien que la plupart des enseignes respectent ces consignes, comme Starbucks ou Kentucky Fried Chicken devenus caféStarbucks  et Poulet Frit Kentucky, certaines, et parmi les plus grandes, font de la résistance, prétendant s’exposer à un préjudice commercial. Ainsi Best Buy a refusé de s’appeler Meilleur achat et Walmart de se franciser en Magasin Walmart, ou encore Gap, Guess ou Costco qui ont même porté plainte contre l’Office fin novembre 2012. L’affaire promet d’être médiatisée et nous suivrons de près ce bras de fer, qui, nous l’espérons, se terminera par une victoire de l’Office pour le plus grand bien de la francophonie et pour respecter le vieil adage selon lequel Charbonnier est maître chez soi.800px-Starbucks_Montréalcostco_wholesale_214_64

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :