Communication politique, Troubles obsessionnels de la communication

Dialoguer, débattre, convaincre, discuter et négocier.

Le mot dialogue vient du grec, dialogos composé de di et logos, signifiant parole à deux. C’est certainement la forme la plus simple et en même temps la plus aboutie de communication.  Le dialogue désigne depuis longtemps tout débat étendu à plus de deux locuteurs, et prend des formes variées, abandonnant même la forme orale pour la forme écrite. Dans l’Antiquité on utilisait la confrontation d’opinions pour démontrer, convaincre, persuader, délibérer, et résoudre les grandes questions scientifiques, politiques, morales et philosophiques. C’est Platon qui a fondé le modèle du dialogue philosophique, inspiré par son maître Socrate. Après lui, Lucien de Samosate a écrit les Dialogues des Morts dans lesquels il fait parler à titre posthume des personnages célèbres, porte-paroles de sa propre pensée. Fontenelle a suivi cet exemple en reprenant le titre in extenso et en s’amusant à mettre en présence des figures historiques issues de siècles différents, mais il a aussi écrit les Entretiens sur la pluralité des mondes. De nombreux écrivains du siècle des Lumières ont utilisé le dialogue dans toutes ses nuances. Voltaire a même fait dialoguer un Chapon et une Poularde dans sa lutte contre l’intolérance. Diderot a recouru plusieurs fois au dialogue, dans son Rêve de d’Alembert, dans son Dialogue avec la Maréchale de *** au sujet de la morale laïque et dans l’Entretien d’un père avec ses enfants ou Du Danger de se mettre au dessus des lois. Enfin, David Hume a publié des Dialogues sur la religion naturelle dix ans avant la Révolution. Ainsi, le dialogue peut être dialectique ce qui est sa vocation originelle de faire émerger la vérité dans un idéal de mise en commun des savoirs partagés, ou didactique c’est-à-dire enseignant une vérité ou encore polémique, et dans ce cas improductif car débouchant sur une impasse quand les thèses confrontées sont inconciliables.

Mais il existe aussi de faux dialogues dans lesquels les participants peuvent refuser l’échange, comme dans des duos amoureux, en répondant à côté de la question ou en ne répondant pas et dans ce dernier cas le silence peut être aussi révélateur que la parole. Le dialogue peut aussi être un faux monologue, un des personnages parlant en continu et l’autre ne se manifestant que pour faire connaître sa présence et sa qualité d’auditoire.

Le théâtre reprend à son compte à peu près tout le potentiel du dialogue, à la fois texte d’auteur et parole incarnée par les comédiens. Tout y passe par le dialogue, fréquemment secondé par les apartés, dans lesquels le personnage s’entretient avec lui-même afin d’être entendu du public et parfois par le monologue, la tirade quant à elle n’étant qu’une longue réplique. C’est le dialogue qui permet à l’action dramatique de progresser et à l’intrigue de se nouer jusqu’à la résolution finale. Le roman lui-même peut y recourir, Amélie Nothomb a composé son premier roman Hygiène de l’Assassin uniquement avec des dialogues.

Quand il ne s’agit pas de littérature ni de philosophie, il en va différemment, car le dialogue n’est pas toujours maîtrisé par les participants. Dans la vie courante le dialogue peut amener les protagonistes à un échange productif, mais aussi à mettre à jour des dissensions profondes et inconciliables. Dans la vie politique plus précisément, les opposants à un projet gouvernemental reprochent au pouvoir de refuser le dialogue si ce dernier ne leur donne pas satisfaction ou si l’échange ne tourne pas à leur avantage. Pour le pouvoir en place ce peut être aussi un outil de manipulation, un expédient, un moyen de retarder une action ou de l’ajourner. C’est dire la complexité de cet outil de communication.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :