origine des us et coutumes, Représentations

Noir c’est noir : Hymne au chocolat noir

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 After the initial pleasure there is dependence and there is guilt, but it’s the reason of the chocolate‘s existence

Vous toutes et tous qui craquez régulièrement pour les petits carrés de velours ébène et soyeux qui fondent sur la langue et laissent derrière eux une chaude saveur exotique, vanillée et épicée, vous n’aurez plus désormais aucune raison de vous culpabiliser, et de le déguster en cachette. Le chocolat noir est bon pour la santé, ce sont les docteurs qui le disent. Non seulement le plaisir qu’il procure envoie des messages positifs au cerveau par le biais des endorphines, mais il contient des flavonoïdes, c’est-à-dire des anti-oxydants qui nous garantissent pour le moins une vie de centenaire. Il assure une santé de fer, permet de lutter contre le diabète, est bon pour le cœur et les coronaires, et diminue le taux de mauvais cholestérol, le fameux LDL. Que demander de plus ? Une taille de guêpe, si, si. Une étude américaine montre qu’à nutrition équivalente en qualité et en quantité, l’indice de masse corporelle est stable chez les mangeurs de chocolat, qui sont plus minces. Mais attention, il ne s’agit pas d’acheter n’importe quel chocolat.  En dehors du noir, point de salut, et du noir profond à 70% minimum ne contenant que de la pâte de cacao authentique et du beurre de cacao, pas question d’ajout de graisse végétale, de lécithine de soja ou de soupçon d’arachide et, hélas, pas plus de deux carrés par jour, c’est la clé. Interdit de grignoter du chocolat au lait, surtout s’il est fourré avec du praliné, ou agrémenté de noisettes, encore moins du chocolat blanc, ce ne serait même pas du chocolat à en croire les puristes. On peut succomber à ces ersatz, mais cela doit rester exceptionnel. Du noir de noir, c’est simple. Pour les spécialistes maintenant, les variétés sont infinies, à partir du criollo aux saveurs de fruits rouges, du forastero aux notes grillées de pain chaud, du trinitario au goût de fruits secs, les grands crus se déclinent : Fernando Po de Guinée Équatoriale, Puerto Cabello, et Chuao (très rare et recherché, Romanée-Conti du cacao) deux trésors du Venezuela, Arriba Summer Superior de l’Équateur, et Los Ancones de Saint-Domingue. Leurs implantations géographiques sont diverses, Afrique, avec la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale, et Sao Tomé et Principe, Madagascar, Caraïbes, plus la production est limitée, plus rare est le chocolat issu des divines cabosses et de leurs fèves blanches duveteuses. Certaines plantations sont réputées dans le monde entier, comme Gran Couva de Trinidad. Là-bas, la terre, mélange d’argile et de roche mère , est d’un brun si intense qu’elle est surnommée terre de chocolat, les cacaoyers s’épanouissent à l’ombre des madre de cacao, grands arbres qui les protègent. Arrivées à maturité, les fèves sont libérées de leurs cabosses d’un coup de machette léger et précis, puis disposées dans de grandes caisses en bois et recouvertes de feuilles de bananiers pour faciliter leur fermentation. Après quoi elles sont lavées et disposées sur des clayettes pour sécher au soleil, puis aérées au cours d’une danse ancestrale par dessus les fèves, la danse du chocolat. Enfin elles sont lustrées pour apparaître dans toute leur splendeur et embarquer dans de grands sacs de toile rustique pour un long voyage vers les pays où des chocolatiers réputés vont les torréfier et les transformer en une merveilleuse pâte coulée en tablettes, qui à leur tour nous feront voyager au long cours et nous inviterons à rêver de caméléons, de colibris, de jasmin et d’ylang-ylang.

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Noir c’est noir : Hymne au chocolat noir

  1. Haaaa le chocolat ! Pour moi, c’est un carré par jour à 70%. Un petit bonheur !

    Publié par FT | 5 août 2012, 6 h 13 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :