Les objets communicants

Quand les objets communicants nous donnent accès à la culture via une appli ludique…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La culture de nos enfants est ce qui leur restera quand ils auront tout oublié.

Il faut profiter des vacances pour cultiver un peu nos enfants. Facile à dire, quand ces chères têtes blondes préfèrent déjà aller sur les réseaux sociaux pour tchatter avec leurs copains et se raconter des histoires de décérébrés. Les traîner dans un musée est une véritable gageure, même s’ils sont très disciplinés ou naturellement enclins à nous faire plaisir. Mais, il existe aujourd’hui une grande nouveauté qui va changer la face de nos vacances, Furet Company vient de créer plusieurs applications pour I-phone et Androïd, dont certaines sont gratuites, pour prendre nos jeunes à leur propre piège, à savoir leurs objets communicants préférés. Ainsi, nous allons pouvoir visiter le château de Versailles avec notre progéniture et ils vont même nous en redemander. En effet, Ombres sur Versailles est un jeu, d’une durée d’une heure environ, proposé par l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles sur le scénario de Ma langue au chat. Le joueur explore le château et ses jardins de manière ludique, et doit répondre à des questions pour résoudre des énigmes. Souhaitons-nous visiter la capitale ? Une enquête pour drôles de dames nous emmène en plein cœur de la Ville-lumière : Paris’ Angels : un éternel secret, une adaptation du jeu l’Or des alchimistes, propriété de Minuitmoinsdix.  Il s’agit de plonger dans le monde de l’alchimie sur les traces de Nicolas Flamel pour découvrir à la clé le secret de la jeunesse éternelle. Et il n’y en a pas que pour Paris et sa région. Six nouveaux jeux nous entraînent en province au Pays de Faverges-Sources du lac d’Annecy, avec des aventures écrites par Histoire-géo, proposés par l’Office du tourisme du Pays de Faverges. Des questions sont posées comme par exemple  « Lequel de ces motifs n’apparaît pas sur la façade ou à l’entrée du château ? » Au pays des Gônes maintenant, avec Mystère au parc de la Tête d’or, les enfants seront emportés dans une légende lyonnaise et plongés dans un univers fantastique au cœur du parc, il s’agit par exemple d’identifier le responsable de l’abattage d’un arbre centenaire. Ce jeu a été réalisé par les Colporteurs et dure de 2h à 2h30 selon l’enthousiasme apporté et la réactivité des participants. Le principe de ces jeux est sensiblement le même, résoudre une énigme, retrouver un lieu, un motif, un trésor ou le nom d’un personnage, les applications sont financées pour la plupart par les Offices du tourisme, mais dans certains endroits elles sont payantes. Plusieurs grandes villes sont déjà couvertes comme Paris, Brest, Grenoble ou Sète. Les autres seront peu à peu équipées. Faire connaître le patrimoine aux enfants est primordial, non seulement pour l’acquisition de connaissances, mais aussi pour le leur faire respecter, et pourquoi pas éveiller des vocations d’architecte, de décorateur, ou d’historien. Tout simplement leur donner le goût des belles choses, des œuvres d’art, des valeurs de ce qui a contribué à peaufiner une grande civilisation. La France est tout de même au quatrième rang des pays classés au patrimoine de l’humanité par l’Unesco, derrière l’Italie, l’Espagne et la Chine, profitons-en, c’est à portée de nous.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :