Avènement de l'électricité dans la Communication, Communication d'antan

La légende du bug informatique ou la mite dévoreuse

Le Mark 1, de son véritable nom ASCC ou Automatic Sequence Controlled Calculator, premier ordinateur numérique américain, composé de 765.299 éléments (il faut être précis si on veut être crédible), pesait rien moins que cinq tonnes et nécessitait également plusieurs tonnes de glace par jour pour son refroidissement. Ce respectable engin avait été mis au point en collaboration avec IBM par Howard Aiken et fonctionnait dès 1943, dans son imposante et cliquetante majesté, jusqu’au jour où son incroyable mécanisme stoppa net au beau milieu d’une opération de calcul et que tous les talents des brillants ingénieurs de l’époque s’épuisèrent à chercher la cause de cette panne. C’était sans compter sur l’ingéniosité macgyvérienne d’une mathématicienne, Grace Murray Hopper, qui dégaina sa pince à épiler favorite, et parvint à extraire la fauteuse de trouble, une mite dévoreuse gourmande de fils électriques qui avait payé son festin de sa vie. Cette malheureuse bestiole, autrement désignée par le mot teigne ou plus généralement insecte, aurait légué son nom à la science et ainsi symbolisé le bug informatique.Cette belle histoire serait-elle battue en brèche par le fait que le mot bug apparaîtrait déjà à la naissance du télégraphe ? Mais rien n’empêche de penser que les ancêtres de cette mite n’aient déjà fait des ravages  sur les premiers appareils de transmission. Les insectes  ont largement précédé toutes nos inventions et nous survivront.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon dernier livre

Entrer votre adresse e-mail pour suivre ce blog et recevoir une notifcation des nouveaux articles

Mises à jour Twitter

%d blogueurs aiment cette page :